Revue Service social

Revue Service socialLa revue Service social fut fondée en 1951, soit huit ans après l'ouverture de l'École de travail social et de criminologie de l'Université Laval par les professeurs de cette école. Elle rejoint de nombreux chercheurs, praticiens, professeurs, étudiants et administrateurs oeuvrant dans le domaine. La revue Service social publie entre autres des études sur le service social professionnel, des analyses fondées sur les disciplines associées au service social, des résultats de recherche dans différents domaines du bien-être, des études sur les méthodologies fondamentales du service social, des comptes rendus d'ouvrages récents ainsi que divers thèmes d’actualité.

Nous croyons qu'une revue de type universitaire comme la revue Service social conserve toute sa raison d'être, au mileu de l'éclosion de plusieurs périodiques relatifs au travail social à des champs de pratique spécifiques ou à des disciplines connexes. De fait, les quelques publications qui lui ressemblent en diffèrent aussi sur d'autres aspects, soit qu'il s'agisse de revues professionnelles ou à prédominance anglophone, ou encore avec un champ d'étude plus restreint. 

Faire parvenir vos articles à l'adresse courriel suivante : RevueSS@svs.ulaval.ca en ayant pris soin de vérifier les règles de présentation définies par la revue. Nous nous ferons un plaisir de travailler avec vous après réception de vos manuscrits. 

Depuis 2001, les numéros de la revue Service social sont produits uniquement en version numérique disponibles sur le portail ÉRUDIT : http://www.erudit.org/revue/. Vous pouvez consulter gratuitement certains numéros ; cependant un abonnement (de 50 $) est requis pour les deux dernières années de publication. Pour des questions d'abonnement, veuillez communiquer avec Érudit à l'adresse courriel suivante : erudit-abonnements@umontreal.ca ou par téléphone au 514 343-6111, poste 5500.

Vous trouverez la page Facebook de la Revue Service social sur le lien suivant : https://www.facebook.com/pages/Revue-Service-social/229298440603464 

DIRECTION DE LA REVUE
La direction de la revue est assurée par Michel Dorais, professeur titulaire,
École de travail social et de criminologie, Faculté des sciences sociales, Université Laval
Téléphone : 418 656-2131, poste 2729

Il est assisté par un comité de direction composé des professeurs :
Catherine Rossi, professeure, Programme de criminologie, École de travail social et de criminologie, Université Laval
Isabelle Lafleur, Ph.D., adjointe exécutive, Direction du rétablissement, Ministère de la Sécurité publique
Gilles Tremblay, professeur titulaire à l'École de travail social et de criminologie, Université Laval
Denis-Philippe Paradis, professeur au CÉGEP Saint-Jean-sur-Richelieu.
Dany Boulanger, étudiant au doctorat en éducation, Université de Sherbrooke.

Membre international :
Guitté Hartog, Professeure titulaire à la maîtrise en psychologie sociale de la Benemérita Universidad Autonoma de Puebla (BUAP), au Mexique.

Secrétaire de la revue : Vanessa Vaillancourt
Téléphone : 418 656-2131, poste 7815
Courriel : RevueSS@svs.ulaval.ca

 

 

Appel de textes pour un numéro spécial de la revue SERVICE SOCIAL sur les origines et perspectives des études et recherches LGBT+ au Québec

Tous ceux et celles qui ont eu la chance de participer à la première Université d’été sur la diversité sexuelle et la pluralité des genres en juin 2018 à l’UQO ont pu constater la qualité de la relève dans ce champ d’étude et de recherche, mais aussi le manque de traces écrites sur la petite ou la grande histoire du développement de ces études et recherches au Québec, en particulier en milieu francophone. Nous avions dans un premier temps sollicité quelques figures ayant participé à leur émergence, ou à leur renouvellement, cela dans le cadre d’un projet d’ouvrage devant contenir un nombre limité de contributions. Cependant, il nous a pertinemment été suggéré d’élargir le bassin d’auteurs et d’auteures à de nouvelles contributions et collaborations possibles. Le projet a ainsi évolué en faveur d’un numéro spécial de la revue SERVICE SOCIAL (ce qui fait un certain sens vu que c’est en travail social qu’a d’abord émergé ce champ au Québec, au milieu des années 1970). Cela fait en sorte que ce projet est désormais ouvert à toutes les personnes intéressées, soit comme pionnières, à un titre ou à un autre, soit, pour nous parler de son devenir, comme chercheur.e.s novateurs.trices dans ce champ d’étude et recherche.

Rappelons que la revue SERVICE SOCIAL est en accès gratuit pour le milieu universitaire et en accès libre après un an du jour de parution, toujours sur le portail Érudit.

La parution de ce numéro spécial de la revue SERVICE SOCIAL est prévue pour l’été 2020, soit au moment de la tenue anticipée à Québec, à l’Université Laval, de la seconde université d’été. Ce sera, en principe, sans limite préétablie quant au nombre de contributions ou de textes et sans sollicitation préalable. Bien sûr, comme pour toute revue, un comité de lecture (à bâtir sous peu) fera alors son travail, avec des balises un peu différentes de celles usuellement utilisées toutefois, puisque ce qui est attendu ne sont pas des articles scientifiques au sens traditionnel du terme, mais des récits de vie professionnelles et de pratiques, cela à partir de deux questions centrales :

Comment, à partir de propre votre propre expérience (parcours de vie, motivations, influences intellectuelles, conjonctures, etc,), se sont développées des études et recherches LGBT+ au Québec, en particulier en milieu francophone ?

Afin de répondre à cette première question, nous invitons surtout les personnes qui furent pionnières de ce champ à s’exprimer.

Quelles sont les perspectives, défis et enjeux de ces études et recherches pour l’avenir ?

Afin de répondre à cette seconde question, nous invitons les personnes qui sont entrées dans ce champ plus récemment et qui ont contribué à le renouveler (ou comptent le faire).

Ont déjà répondu positivement à notre appel initial de textes :

Sur l’histoire de ce champ:

Danielle Julien (pionnière en étude et recherche sur la parentalité LGB) – entrevue avec Mona Greenbaum;

Viviane Namaste (pionnière en étude et recherche sur les réalités trans);

Line Chamberland (pionnière en étude et recherche sur les femmes lesbiennes, et de la Chaire de recherche sur l’homophobie);

Johanne Otis (pionnière sur les étude et recherche sur le sida chez les communautés gaies);

Sur les perspectives d’avenir :

Isabelle Côté et Kevin Lavoie (étude et recherche sur les familles LGBT+);

Gabriel Girard (étude et recherche sur le sida chez les communautés gaies);

Martin Blais (étude et recherche sur les jeunes LGB);

Annie Pullen Sansfaçon (étude et recherche sur les réalités des jeunes trans)

 

Le délai envisagé pour la rédaction des textes et leur édition en version numérique serait d’ici le 30 avril 2019. Nous espérons en effet, répétons-le, que cette production soit disponible pour l’Université d’été, que nous espérons (ma collègue Annie Fontaine et moi) tenir à l’Université Laval au début de l’été 2020.

LES TEXTES POURRONT ÊTRE ENVOYÉS À LA SECRÉTAIRE DE LA REVUE SERVICE SOCIAL, Vanessa Vaillancourt (et on pourra m’en envoyer copie conforme):

RevueSS@tsc.ulaval.ca

Merci par avance de votre collaboration ou de votre contribution, en particulier pour faire connaître ce projet aux personnes qui vous sembleraient susceptibles d’y participer.

Cordialement,

Michel Dorais, professeur titulaire et chercheur
École de travail social et de criminologie, Université Laval
Directeur de la revue SERVICE SOCIAL

Michel.Dorais@tsc.ulaval.ca

 

 

 

Dans les 12 mois suivant la publication de leur article, les auteurs peuvent, sans autorisation autre, le diffuser sur leur page Web personnelle, ou encore dans un dépôt institutionnel ou universitaire (par exemple, CORPUS à l’Université Laval). Les auteurs doivent alors utiliser la version de l’éditeur, soit la version formatée selon les normes visuelles de la revue. Nous leur ferons parvenir cette version finale avec plaisir, sur demande.