Événements

Journée annuelle des superviseures et superviseurs de stage

Sous le thème « Devenir caméléon sans perdre sa couleur : le défi de l’heure pour les superviseur.e.s », les conférences et ateliers thématiques au menu de cette journée viseront à outiller les participant.e.s face aux défis rencontrés en tant que professionnel.le et superviseur.e dans un contexte social, culturel et organisationnel en constante et rapide mutation.
Offerte gratuitement, cette journée de formation comprend le repas du midi et l’accès au stationnement.


Résumé des ateliers

Exercer et superviser dans un contexte organisationnel mouvementé : comment transmettre la flamme quand on commence soi-même à être brûlé?

Dans cet atelier, les superviseur.e.s auront l’occasion de réfléchir et d’échanger sur les nombreux facteurs d’où émergent les difficultés émotionnelles telles que la souffrance au travail et l’usure de compassion (stress traumatique secondaire). Les discussions seront orientées vers l’identification de ces composantes et des moyens afin de prévenir et diminuer les effets indésirables sur l’intervenant.e. Les participant.e.s seront invités à partager leurs trucs et astuces, quant aux moyens utilisés, afin de prendre soin d’eux-mêmes et de maintenir un intérêt pour la profession et les clientèles desservies. L’atelier vise aussi à outiller les surperviseur.e.s dans la prévention et la réduction (pour le/la stagiaire) « du coût » personnel et professionnel qu’exige le travail auprès d’une clientèle souffrante et au passé traumatique.

Soutenir le développement du sentiment d’efficacité personnelle chez les stagiaires : comment favoriser la progression sans ajouter à la pression de performance?

Les formations en travail social et criminologie permettent l’acquisition de connaissances et de compétences, mais ces acquis sont insuffisants dans la mesure où ils ne sont pas actualisés à travers un sentiment de compétence. Or, la supervision pédagogique est la modalité d’enseignement par excellence au service du développement de ce sentiment. Dans cet atelier, les superviseur.e.s auront l’occasion de réfléchir et d’échanger sur plusieurs thèmes incontournables tels que la confiance (socle indispensable au développement du sentiment de compétence), la clarification des rôles respectifs,  l’authenticité du dialogue  (être à l’écoute des besoins afin d’offrir un encadrement adapté) et  la pratique réflexive. Les discussions porteront sur les défis rencontrés par les superviseur.e.s quant à l’accompagnement des étudiant.e.s dans l’actualisation du sentiment de compétence. Ils auront également l’occasion d’identifier et de mettre en commun les stratégies qui contribuent au renforcement de ce sentiment chez les stagiaires. 

Apprendre à conjuguer avec les écarts entre les univers projeté et actualisé de l’intervention : comment accompagner les stagiaires dans leur rencontre avec la réalité terrain?

Les stages pratiques constituent un espace privilégié d’intégration des connaissances et d’actualisation des compétences d’intervention. Pour plusieurs étudiant.e.s, les stages sont également l’occasion de vivre une rencontre – parfois choc – avec la réalité du terrain, où se manifestent souvent plusieurs écarts. Les discussions dans cet atelier traiteront de divers écarts rencontrés par les stagiaires, par exemple, l’écart entre la théorie apprise dans la formation et la pratique des autres intervenant.e.s, l’écart entre la vision de l’intervention véhiculée dans la formation et la vision préconisée dans le milieu, l’écart entre les aspirations de l’étudiant.e et l’étendue de son champ d’action possible sur le terrain, l’écart entre les valeurs du/de la stagiaire et les contraintes organisationnelles, etc. Les participant.e.s à cet atelier auront l’occasion d’échanger et de s’approprier des moyens afin de mieux accompagner les stagiaires à prendre acte de ces écarts, à les appréhender de manière complexe, à les analyser, à mieux les comprendre, ainsi qu’à déployer leur créativité pour y faire face avec inventivité.

Superviser un.e étudiant.e en difficulté : comment détecter, accompagner et encadrer un.e stagiaire confronté.e à des épreuves qui compromettent la réussite du stage?

Dans cet atelier, les superviseur.e.s auront l’occasion d’échanger sur les difficultés particulières que peuvent vivre les étudiant.e.s et qui peuvent avoir un impact considérable sur la réussite de leur stage. Les discussions seront orientées en fonction des difficultés les plus souvent rencontrées par les superviseur.e.s comme les lacunes au niveau du savoir-être que peut présenter un.e stagiaire, l’accompagnement d’étudiant.e.s requérant des accommodations au niveau de l’apprentissage ou qui expérimentent une situation de vie personnelle difficile ainsi que  les défis que peut représenter une relation superviseur.e – supervisé.e incompatible. Les superviseur.e.s auront l’occasion d’échanger sur leurs stratégies et de prendre connaissance des actions et des moyens mis à leur disposition pour chacune des difficultés rencontrées.

Le défi de faire face à des situations de crise rencontrées en stage : comment accompagner les stagiaires dans le avant, pendant et après l’intervention?

Les stages sont des périodes privilégiées pour les étudiant.e.s dans la découverte de la réalité du terrain, dans les réflexions au regard du savoir, du savoir-faire et du savoir-être, ainsi que dans l’acquisition d’expériences et de compétences nécessaires à la profession. En raison du caractère parfois imprévisible de l’être humain et de l’intervention, ils seront toutefois exposés pour une première fois à des situations plus complexes/urgentes telles que des situations de crises suicidaires, de comportements plus agressifs, de crises psychiatriques, de milieux déstabilisés, etc. Dans cet atelier, les discussions porteront sur ce type d’expériences ainsi que des pistes de solutions afin d’accompagner les stagiaires dans leur apprentissage et leur interaction dans les situations de crise. De plus, les superviseur.e.s auront l’occasion de prendre connaissance d’un outil pratique dans le but de préparer l’intervention, d’actualiser la rencontre ainsi que de faire un retour auprès du/de la stagiaire à la suite de l’intervention ou lors d’une supervision.

Les enjeux de la co-supervision : comment en éviter les pièges et en optimisez les bénéfices?

Nous assistons depuis quelques années à l’émergence de la co-supervision. Le manque de temps sur le terrain et l’implication personnelle et professionnelle qu’exige la supervision peut orienter vers ce type d’association. Toutefois, ce qui semble être au départ une initiative intéressante peut se traduire en un processus exigeant, parfois même difficile pour les superviseur.e.s et les stagiaires. En effet, si la co-supervision est une opportunité, son succès ne repose pas uniquement sur la bonne volonté des personnes impliquées. Dans cet atelier, les participant.e.s auront l’opportunité de cerner les enjeux et les risques associés à la co-supervision, mais également d’identifier et d’échanger sur les conditions gagnantes pour le développement d’une saine collaboration. De plus, il sera question de moyens afin de créer un climat de concorde entre les supervieur.e.s. et un environnement propice aux apprentissages pour le/la stagiaire.

Demeurant disponibles pour tout complément d’information, nous vous remercions pour votre collaboration.
Au plaisir de vous y accueillir en grand nombre!

 Horaire


Date et heure
Jeudi 14 juin 2018 de 8 h 30 à 16 h

Lieu
Grand-Salon, Pavillon Alphonse-Desjardins, Université Laval